Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: seegar le 01 oct. 2019, 20h38

Titre: vertes veines
Posté par: seegar le 01 oct. 2019, 20h38
Vertes veines
J’ai le sens interdit 
Dans l’absinthe jadis 
D’autres ont dit 
Ces paradis qui crèvent
La ton ciel étoilé 
N’est pas douce grève de petit galets 
Lumiere vive embrassant les champs verts de blé
Mon âme chevauche sans trêve 
Le flot de ma quinte breve 
Dicte le son en sa melopee 
Vertes veines 
Reine d’un pays 
Beauté 
Je suis interdit 
De sens 
En vérité ces paradis relèvent 
D’autres réalités 
Ou se fracassent mes reves 
Au matin 
De ma journée 
Je relève la mine 
Et regard crayon 
Je tisse ma bille 
Dans ce coton 
C ‘est pas la ouate
qumquat 
Ni les loukoums 
qu’en battre 
Je vol 
Vers d’autres veines 

Car la nuit m’a alité.  
Titre: Re : vertes veines
Posté par: bleuterre le 01 mai 2020, 17h14
Toujours en mouvement, cette écriture, qui vagabonde de déveines en veines... Le crayon te suit l'ami.