Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: Adarlon le 05 nov. 2021, 01h38

Titre: Un dieu isolé
Posté par: Adarlon le 05 nov. 2021, 01h38
Il se catapulte au soir bleu
Dans sa forteresse de solitude
Ce qu'il contemple est effarant
Sublime et timidement grandiose

Il voit les nuages dériver
Il laisse tomber
Un songe ou deux
Du haut de la tour

Ce qu'il contemple est silencieux
Sans cris, avec juste un soupir
Sans bruit ou presque, puis une ronde
Comme pour un calme absolu
Titre: Re : Un dieu isolé
Posté par: pierre de silence le 14 nov. 2021, 12h09
J'aime particulièrement :

"Il voit les nuages dériver
Il laisse tomber
Un songe ou deux
Du haut de la tour"
Titre: Re : Un dieu isolé
Posté par: Tom Astral le 20 nov. 2021, 01h04
J'aime aussi

Et je me demande où ont atterri ces songes

Peut-être ont-ils recolorié une part d'un monde d'en-bas
Peut-être ont-ils rapporté un peu de ce silence, de ce calme absolu.
Titre: Re : Un dieu isolé
Posté par: bleuterre le 03 déc. 2021, 13h32
poètes et dieux isolés, tour à tour dans nos tours...simplement rêveurs, ce poème m'inspire.
Titre: Re : Un dieu isolé
Posté par: Adarlon le 22 déc. 2021, 23h53
Merci à vous :)   !