Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: pierre de silence le 01 mai 2020, 17h04

Titre: Quatre éléments
Posté par: pierre de silence le 01 mai 2020, 17h04
braises arides
que l’harmattan
emporte loin
de l’asile ardent


sur la mare indocile
où l’air relie
les plis du temps
elles hurlent
dans une pluie d’
étincelles
la rage
luisant depuis hier
sous le pull de leur
impatience


la bise ne saura
agile
tarir le brasier


même l’armée
que le sculpteur
façonne
de son bras
dans l’argile
ne pourra retenir
de tout son art
le huit de l’infini
penché sur l’embrasement
Titre: Re : Quatre éléments
Posté par: bleuterre le 01 mai 2020, 17h22
J’apprécie particulièrement la dernière strophe, où l'élan du vent, de la création artistique, avec toute l'énergie de l'artiste, ne suffit pas à embraser ce qui ne peut pas se dire. Et pourtant, nous tentons à chaque fois de l'exprimer, d'exprimer ce que l'infini nous souffle.
Titre: Re : Quatre éléments
Posté par: pierre de silence le 02 mai 2020, 09h36
Merci Bleuterre de ton passage. Que vive le Forgemots.
Titre: Re : Quatre éléments
Posté par: Tryphon3D le 09 mai 2020, 15h45
Très beau ressenti d'un voyage dans l'infini