Procession
Bonjour Invité

Procession

  • 7 Réponses
  • 5422 Vues
*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Procession
« le: 12 nov. 2017, 02h45 »
Le cortège avance lentement en silence
dans la nuit madrilène
étouffante
lumineuse
rouge.
 
Cercueil de bois. Croix métallique.
Silhouettes sombres drapées de tissu mauve.
 
La Lune s’affiche enfin nue espagnole
andalouse basque catalane
Granada
Guernica
Barcelona.
 
Procession millénaire. Marche sans prières.
Christ ressuscité dans ses enfants anonymes.
 
Les façades muettes contemplent le spectacle
des milliers de fenêtres
jaunes
béantes
fardées.
 
Pénitents sans mots. Mains chapelets.
Troupeau de coupables venus se pardonner.
 
Dieu a quitté l’Espagne et le Roi
depuis très longtemps
Barcelona
Guernica
Granada.
 
Bouches décousues. Regards emplis de larmes.
Rue surpeuplée soir sans espoir
aux allures de fin du monde.

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : Procession
« Réponse #1 le: 12 nov. 2017, 07h46 »
Toute une atmosphère.
J'hésite entre le Ku Klux Klan et l'Opus Dei, ou encore une invention d'Almodóvar inspiré par Pasolini. Une sorte de nouvel ordre "religieux".
Je ne sais. Je suis perdu dans la foule.

Je n'aurais pas mis Aranjuez en Andalousie, alors j'aurais volontiers remplacé "andalouse" par "castillane" ou "Aranjuez" (mon amour by Richard Anthony)) par la Grenade de García Lorca pour rester dans le bon ton républicain de Guernica et de Barcelona. Mais peut-être existe-t-il avec cette ville un symbole ou un évènement que j'ignore.


Et, si je peux hasarder une autre suggestion, je supprimerais bien la plupart des articles, il me semble que cela rendrait cette atmosphère beaucoup plus pesante, comme il sied à une telle procession. Je trouve, mais ce n'est que mon opinion, que ces articles égayent un peu trop la scène.

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Procession
« Réponse #2 le: 12 nov. 2017, 10h09 »
Salut Hermanoide,

Les villes ne sont pas choisies par rapport aux origines citées à la ligne précédente.
Elles sont des symboles de douleur.
Barcelone: les attentats
Guernica: le bombardement des forces de l'Axe
Aranjuez: un soulèvement populaire.
Cependant, vue ta lecture qui ne sera pas isolée, je vais changer ça et remplacer Aranjuez par une ville andalouse ayant subi la répression du pouvoir central, par exemple.

Je retiens également ta suggestion sur la suppression des articles.

Bon, je m'y mets maintenant.

Merci pour les précieux conseils.

Donald

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : Procession
« Réponse #3 le: 12 nov. 2017, 12h11 »
Je te sais gré, Donaldo, d'avoir accédé à mes modestes requêtes.
J'aime beaucoup mieux comme cela, mais je le répète, c'est une impression personnelle.

Je me demandais pourquoi Aranjuez, et puis j'ai vu cette histoire de soulèvement... en 1808.

Bon, tant qu'on y est, encore un ou deux trucs qui me chagrinent un peu : Les façades muettes contemplent le spectacle / de leurs milliers de fenêtres. En lisant rapidement, je comprends que les façades contemplent leurs milliers de fenêtres, ce que je trouve un peu surprenant. Je pense que tu veux dire "depuis" leurs milliers de fenêtres. Alors, je suggère, mais c'est à l'auteur de voir si ça lui convient :

De leurs milliers de fenêtres
jaunes
béantes
fardées

les façades muettes contemplent le spectacle.

Enfin, je trouve un peu difficile à prononcer une phrase qui commence par "Yeux"... "remplis de larmes".
Il faudrait, peut-être, encore bricoler ce passage. Regards ?

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Procession
« Réponse #4 le: 12 nov. 2017, 12h18 »
Salut Hermanoide,

Tes remarques m'ont donné une idée.
J'ai enlevé "yeux" pour le remplacer par "regards".
Pour ce qui est des façades, je ne lève pas toute l'ambiguïté.
Du coup, les milliers de fenêtres sont les humains.
Je pense que c'est encore plus fort.

Merci encore,

Donald

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : Procession
« Réponse #5 le: 12 nov. 2017, 12h28 »
J'étais en trian de rédiger ce P.S. :

Je trouve que ces façades muettes et leurs fenêtres béantes font bien écho aux bouches décousues et aux "regards" emplis (plutôt que remplis ?) de larmes, comme quoi je n'avais pas tout faux !
Quant au cortège, aux silhouettes sombres, aux pénitents sans mots,... à ces allures de fin du monde, dans cette ambiance crépusculaire espagnole, il ne peuvent que me faire penser aux peintures noires de ... Goya.  ¡Por supuesto!

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Procession
« Réponse #6 le: 12 nov. 2017, 12h33 »
Raah, trop puissant, comme dit souvent un de mes collègues de travail.
J'ai changé "remplis" en "emplis".
Merci encore,
Donaldo

Re : Procession
« Réponse #7 le: 12 nov. 2017, 23h48 »
Bravo, bravo  !
Comment il disait, Mitterrand ? Ah oui : La force tranquille