Portrait d'un ange
Bonjour Invité

Portrait d'un ange

  • 2 Réponses
  • 1230 Vues
*

Hors ligne Hermanoïde

  • 910
  • Auteur
Portrait d'un ange
« le: 06 janv. 2018, 21h34 »
.
Un ange qui ronge sa rage rugueuse, me rudoie, me bouscule

et me  bascule,  me tintinnabule  et  me mandibule,  me lèche 


d'une langue pleine d'eau et de sable qui crisse sous les dents
  
d'un sourire que je sais franc comme l'or qu'elle coule à chaud

sur la page blanche qu'elle salit aussitôt par dégoût d'elle-même,

par dégoût de tout, de tout ce qui l'inspire, de toutes ses inhalations

de nageuse en eaux troubles,  frisée par le vent qui fait tourner

les  ailes  de  ses moulins  de  Don Quichotte morose,  comme

la libellule aux accès de fièvre qui sent qu'elle va mourir ce soir

mais ne veut pas et brûle, pathétique, jusqu'au dernier souffle,

l'air  que  ses  ailes  millionnaires  font  vibrer  jusqu'au  deuil.

.

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Portrait d'un ange
« Réponse #1 le: 06 janv. 2018, 22h43 »

Un portrait magnifique de cette créature mi-ange, mi-homme, de cette femme fatale qui semble impossible à décrire sans utiliser des verbes inventés.

Oui, j'ai vraiment aimé "me tintinnabule et me mandibule".

Je n'ai pas saisi certaines parties du texte. Mais j'ai trouvé l'ensemble beau, très bien écrit et inspirant. Tant et si bien que j'ai inventé ma propre interprétation et je l'ai aimé !

La seconde moitié du texte me donne l'impression d'un ange poète / écrivain en train de sortir de son état de "syndrome de la page blanche". Pourtant, elle semble dégoûtée par tout ce qui l'inspire pour la conduire à la réussite.
Elle paraît dégoûtée d'elle-même comme si elle s'était autorisée des inspirations interdites.

Humm… cela sonne assez freudien de ma part.
Bon… bah… j'aurais aimé connaître la raison pour laquelle elle se sent dégoutée !

Merci pour cette lecture intrigante !

Re : Portrait d'un ange
« Réponse #2 le: 07 janv. 2018, 23h34 »
Bel effort, un ange pris dans l'ambre, je suppose.