Pause (coécrit avec Noir Arôme)
Bonjour Invité

Pause (coécrit avec Noir Arôme)

  • 2 Réponses
  • 777 Vues
Pause (coécrit avec Noir Arôme)
« le: 19 mai 2021, 23h03 »
Pause

Dans les couloirs à ciel ouvert d’une Cité-Monde parmi d’autres, le long d’avenues aussi électriques que le printemps précédent.
Pause. Jusqu’à l’éclipse solaire. Jusqu’à la prochaine beauté céleste. Jusqu’au prochain temps de la prochaine escale sur des routes prochainement inachevées.
Pause. Intermède sonore et silencieux.

Manif poétique prévue à l’aurore boréale. Ouverture d’une ludothèque de rue. Envoie de messages amicaux aux quartiers voisins.

Et pourquoi pas, vous serrer la main mademoiselle. Et pourquoi pas, s’asseoir sur un banc et griffonner quelques lignes.

Le soleil m’en soit témoin. La rencontre en soit louée. Ruelle après ruelle, pour une ville doucement assiégée, à jamais envahie par des ruées vers l’art.

Faites que cela dure. Faites que cela soit. Faites que cela reste. Mais nous savons tous deux mademoiselle que cela ne sera pas éternel. D’ailleurs, notre Cité-Monde a bien changé ces derniers Temps.

Pause. Un nuage survole un building ébréché.
Et dans les couloirs à ciel ouvert de la Cité-Monde, défile la foule d’hommes, de femmes, d’enfants, de chiens, de chats, d’écureuils, de rats, de pigeons, de moineaux, d’araignées, de fourmis, de vers de terre, de chameaux, de scorpions, de serpents, de baleines, de cachalots, de planctons…
Pause. Et tandis que la Cité-Monde tournoie rapidement sur elle-même, tandis qu’elle traverse l’espace à une vitesse cosmique entraînée par l’élan de son étoile…

Faisons une pause, mademoiselle. Laissons-nous flotter sur les eaux calmes de l’instant présent. Et pensons à toute la vie qu’il nous reste, à tout l’espoir qui nous maintient debout.
Regardez, la manif poétique a repeint les rêves des anges.

De quelle couleur sera le Temps demain ? De quel horaire serons-nous les habitants ? À quel aujourd’hui cet hier se raccroche ?
Où serons-nous et comment ?...

Nous serons entre rêve et à-venir en suspension
nous serons dans le silence derrière les notes du monde
que serons-nous et demain ?…
nous changerons sans cesse

inspiration
pour un temps l’on ne ressent plus la course des corps célestes
pour un temps cesse l’incessante ronde des ans
pause
et après ?...
l’infini se suspend aux cordes de l’univers
les saisons se souviennent
on attend le soleil à l’ombre d’une guitare et puis lentement, le souffle revient
expiration
les jeux projettent l’image
du réel
et l’imaginaire
avale les myriades d’idées
demain est le mot totem
demain est le mot poème
quand tout se repose
quand le monde est sur pause

...


Tom Astral et Noir Arôme

*

Hors ligne Tryphon3D

  • 226
  • Auteur
Re : Pause (coécrit avec Noir Arôme)
« Réponse #1 le: 24 mai 2021, 17h59 »
J'ai beaucoup aimé la lecture, on se sent flotter dans une étrange plénitude...

Re : Pause (coécrit avec Noir Arôme)
« Réponse #2 le: 04 juin 2021, 01h13 »
Peace ...