Lâcher prise - Une lettre d'amour
Bonjour Invité

Lâcher prise - Une lettre d'amour

  • 5 Réponses
  • 982 Vues
*

Hors ligne Purana

  • 801
Lâcher prise - Une lettre d'amour
« le: 23 nov. 2017, 17h43 »

Si j'étais sculpteur, je ferais de ta silhouette un moule en plâtre ; puis je ferais mille copies de toi et je mettrais tous ces tois partout dans ma petite maison et dans mon jardin fleuri.

Un toi sous mon oreiller, un près de ma poitrine, un sur la table, un dans chaque pot de fleurs.
Et pendant les vacances, j'emporterais tous ces tois dans mon petit panier à bord de mon voilier. J'offrirais mes tois, un par un, aux vagues douces qui les prendraient et où ils se sentiraient peut-être un peu seul sans moi, mais enfin libres.


Purana
23/11/2017

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 892
  • Auteur
Re : Lâcher prise - Une lettre d'amour
« Réponse #1 le: 23 nov. 2017, 21h13 »
Plein de tendresse, de subtilités et de délicatesse, et aussi... comme un sacrifice accompli avec nostalgie et que, peut-être, personne ne demande.

Très évocateur pour moi d'un amour qui hésite sur le fil du rasoir, entre persister dans l'extase ou s'engloutir pour ne pas finir dans la soupe quotidienne.

Très beau, très bien écrit, comme une berceuse. Merci.

*

ybtag

Re : Lâcher prise - Une lettre d'amour
« Réponse #2 le: 24 nov. 2017, 10h47 »
Le début de ton poème, qui pourrait être une poème chanté, me rappelle un couplet de "My song":

If I was a sculptor but then again, no
Or a man who makes potions in a traveling show
Oh, I know it's not much but it's the best I can do
My gift is my song

And this one's for you

Dans sa simplicité touchante, sans artifice de langage, ni de recherche d'effets sophistiqués, il semble dire dans une tristesse maquillée en nostalgie: "tu me manques".
Tu me manques mais tu restes une part indestructible de moi, toi tu resteras "moi" à jamais.

Je vois des fleurs/ toi, jetées à l'eau en signe de deuil, mais aussi pour libérer l'ange gardien du fardeau de la peine.

Sur les vagues ( à l'âme? ) le voilier, contre vents et marées, continue sa route, avec un "toi" au dessus de la tête. Toi et moi libres.

Merci Purana pour ce moment de sincérité tout plein d'amour, tout bêtement...


@mitiés

*

Hors ligne Purana

  • 801
Re : Lâcher prise - Une lettre d'amour
« Réponse #3 le: 24 nov. 2017, 23h21 »

Merci à vous deux. Vos compliments me vont droit au cœur, ils me touchent et me rendent humble.


@ Hermanoïde
Je suis fière de voir que tu trouves mon texte très bien écrit ; toi dont l'écriture m'a toujours impressionnée.

... comme un sacrifice accompli avec nostalgie et que, peut-être, personne ne demande.

Puisque je ne suis pas du genre à faire des sacrifices, j'ai changé d'avis. Je vais garder deux de ces tois : celui sous mon oreiller ainsi que celui près de ma poitrine. Cosy ! ;D


@Ybstag
Sur les sites publics, je ne suis pas aussi franche que l'on pourrait le penser en lisant mes textes. En fait, j'évite de parler de ma vie privée et je me sens gênée lorsque je lis et commente certains auteurs qui dévoilent trop de choses en plein public.
Ainsi, la tristesse ou le bonheur que l'on lit dans mes textes ne reflètent pas nécessairement mes sentiments personnels.
Dans l'un de mes poèmes très réussi et très touchant, je parle d'une guerre dans mon pays natal alors que je n'en ai jamais été le témoin.
À ce moment-là, j'ai eu de nombreux messages d'encouragement et de soutien. Ceci fut pour moi le signe que j'avais fait du bon travail.
Je te remercie pour ce signe que je ressens en lisant ton commentaire.

*

Hors ligne pierre de silence

  • 875
  • Auteur
Re : Lâcher prise - Une lettre d'amour
« Réponse #4 le: 28 nov. 2017, 02h57 »
Tendre complexité de l'amour : espace de prison ou espace de liberté ?
Merci Purana de le rappeler.

*

Hors ligne Purana

  • 801
Re : Lâcher prise - Une lettre d'amour
« Réponse #5 le: 28 nov. 2017, 20h30 »

Le défi : garder la boîte de Pandore entrouverte, suffisamment pour permettre de gaver l'oie afin que la précieuse prisonnière devienne grasse pour Noël mais pas trop afin d'empêcher la captive de s'échapper.


Le dilemme : ouvrir la boîte et la faire disparaître pour toujours ou la laisser étouffer dans la boîte à cause du manque d'espace.