L'éternel samedi
Bonjour Invité

L'éternel samedi

  • 0 Réponses
  • 654 Vues
*

Hors ligne Tryphon3D

  • 213
  • Auteur
L'éternel samedi
« le: 27 oct. 2019, 02h03 »
Puisque passait le jour
Et que ma voix vibrait
Dans les sons de l'absence
Chantant mes dépendances

Le tout à rendre sourd
J'entendais bien pourtant
Les échos d'un enfant
Qui riait en rêvant

Brûler mon cœur trop lourd
Ce qui me tient vivant
Jetait du sable blanc
Sur la suie du passé

Le soleil s'est couché
Faut bien en faire autant
Depuis l'eau est montée
Le sable est submergé

Partir comme sa peine
Une boule de laine
Que l'on ferait rouler
De son ventre à la branche

Étouffé sous le frêne
Ma voix résonne encore
L'eau monte sur mon corps
Et s'enfuit en silence