Inachevé sans doute ... Comme tout ce qui est ... Un épis solaire disons ...
Bonjour Invité

Inachevé sans doute ... Comme tout ce qui est ... Un épis solaire disons ...

  • 0 Réponses
  • 49 Vues
*

Hors ligne Itteranum

  • 524
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
(Désolé pour la mise en page, j'ai des soucis à transposer sur le site)

Oser arrêter de réfléchir pour se recevoir soi-même...
L'acte n'est pas comédie ...
L'acteur n'est pas comédien ...
 

L'Absence est vide,
Le Sens en est le plein ...
 

... et apprendre à communiquer plus finement alors ...

Donc
 
(phonétiquement ce son
 
est cadeau en chaque Foi ... )

 
Limpides ..
 
Disais-je ...

Donc :

Le cristal en couverture du Diamant ...
En protection contre l'inutilité du temps ...
 

 
 
Seulement sa couverture ...
 
Son manteau de cœur ...
 

 
 
qui n'est
 
ni de pierre
 
ni de fer ...
 
mais d'ailleurs
 

 
 
Du commun point au tranchant des aciers ...
 

 
 
Des lames fines ...
 
Des âmes-sœurs ...
 

 
 
Bonnes car issues de fluctuations en fleur
 

Mais même affinée,
une chaîne reste une chaîne
Si l'on ne trouve l'unité
d'en acter alors légitime propriété ...

L'équilibriste évolue sans filets ...
Le carbone affiné à l'extrême fait copie ...

Et pas liens ...

ou ...
Certes ...
Mais alors c'est de rien ...

La couverture non plus ne se suffit pas des copies
pour les ponts au dessus des abîmes
 

 
 
(Quand le saut lui y survient parfois
 
Et toujours par la Foi ...
 
Ce qui, bien sûr, va toujours de soi ...)
 

 
 
Elle est donc alors piège mortel...
 

 
 
(Néanmoins ;
 
il y en a qui la saute cette couverture,
 
et ce par habitude ...
 
Soit
 
Soi
 
Soie ...
 
Et point Sot
 
Soit donc ...)
 

 
 
(La construction d'un poème
 
c'est toujours « du direct »
 
et jamais un réel travail d'architecte ...)
 

 
 
L'essence du sens
 
produit alors un huit clos
 
en les sens du ventre
 

 
 
Don ...
 
Pour qui aime l'idée des halles ...
 

 
 
En ses ponts ...
 
En ces Dames ...
 

 
 
Aimer se languir,
 
quand on peut,
 
et ce, de tout petits râles ...
 

 
 
En abscons parfois
 
(Elles sont femmes ...)
 

 
 
Soit je m’égare
 

 
 
Que de pire chez homme
 
que de s'y trouver de plus,
 
quelques vils égards
 

 
 
C'est juste une question de grandeur et d’étroitesse ...
 

 
 
Un choix donc ...
 

 
 
Une douleur séduisante
 
Un fin, du fin, enfin ...
 

 
 
Un tout du rien
 

 
 
Et ce de plus
 
En un tour de reins
 

 
 
au besoin ...
 

 
 
Bon ...
 

 
 
Un :
L'une es-tu là ?

Du noir on ne voit que la lumière tu sais ...
 
Ou l'on attend le jour ...
 

 
Muse aux fers qui lancent
(Quand je suis troubadour ...
 
aux litanies rances ...)
 

Sœur-Dame ...
Ne vois tu rien venir ?
 

 
 
Peur du solide absent
 
sous tes couvertures ?
 

 
 
Mais ça n'a pas de sens...
 

 
 
Le poème n'est pas diamant,
 
Même s'il peut l'éternel
 

 
 
Sa solidité est relative
 
L'immatériel l'a construit ...
 

 
 
En faim ...
 

Et pourtant on en fait bien des ponts ...
 
Puisque c'est là sa fonction ...
 

 
Le diamant lui est coupant ...
 
Mais de vitres seulement
 

Alors qu'importe...
 
Si nous laissons de nouveau passer le vent ...
 

 
 
Je suis las du feu ...
 
Même de celui qu'on attise ...
 

 
 
L'eau je la garde pour la mort
 
Ses cendres font fort joli manteau
 

 
 
De soi ..
 
D'ailleurs ...
 

 
 
En devers et revers des douleurs ...
 
... des sueurs ...
 
De la somme de toutes les peurs ...
 

 
 
Quand l'haine, elle, est issue des tons sûrs
 
dont les couards tissent alors leurs amertumes ...
 

 
 
Jamais de lumière au fond du couard ...
 
Tu le sais ...
 

 
 
Une forme vague ... Sans plus ...
 
Et fort peu châtiée malheureusement ...
 
...
 
Du noir ; les cendres ...
 
Du feu ; les cendres ...
 
Du vent l’écho ...
 
Des os ;
 
La chaire ...
 
Donc ...
 

 
 
On évide alors le sens des sommets ...
 

Des sons, on ose,
 
on naît ...
 

 
 
A goûter des sonnets
 

 
 
du regret ...
 
des souhaits ...
 

 
Ad vitam æternam

de fait
puisque du fruit ...
et
du chœur sans fond
de toutes les poésies

en leurs ébauches
en leurs ébats
en leurs échos
en leurs débats

On est Maître que de son silence ...
Et la patience est fort bien triste lance ...

(Les éoliennes de plus, mais quelle galère ...
Pfff il a plus de raisons en notre époque ...)

Autant « je » que jeu bien sûr ...
Jean-Marc Munaretti copyright