Hors la note
Bonjour Invité

Hors la note

  • 4 Réponses
  • 1324 Vues
*

Hors ligne Mayavril

  • 616
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Hors la note
« le: 15 janv. 2017, 18h23 »
J'entends
Le chant du coq au sommet du clocher du beffroi
Ensevelit tout espoir de s'envoler
Soudé au paysage d'ici
Envoûtement de mon regard
Qui le voit sans le voir

Tour de girouette du coq
Nord sud
Pour aller
Où dans la confusion des signes
Est ouest
Jérusalem Rome La Mecque
Villes connues
Constantinople la grecque la turque
Je me rappelle de leurs noms
À ces villes de ralliement religieux
Monothéistes

Habituée à voir le beffroi  de loin
 Je suis rassurée il est toujours là
Il donne sa petite musique la même qu'autrefois
Sans se soucier des changements en cours
Répétition réparatrice


*

Hors ligne Itteranum

  • 507
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Hors la note
« Réponse #1 le: 17 janv. 2017, 06h38 »
(en général, le coq chante au-dessus du tas de fumier, logique qu'il ai été placé au sommet des églises...)

*

Hors ligne bleuterre

  • 527
  • Auteur
Re : Hors la note
« Réponse #2 le: 17 janv. 2017, 19h50 »
J'aime bien ce texte, qui fait référence pour chacun à la lumière du "phare" de ses propres origines, reliées à la terre du potager. ça me parle vraiment ! Ce beffroi pour toi pour ne pas tomber dans l'effroi et la sidération.

warnings : amers -> amères ... non ?

Il me semble aussi que ce matin tu aies mis ce texte en doublon sous un autre titre... mue de l'homme robot ou mue du texte cloné ? ;-)

Re : Hors la note
« Réponse #3 le: 17 janv. 2017, 22h38 »
(en général, le coq chante au-dessus du tas de fumier, logique qu'il ai été placé au sommet des églises...)
Et le clergé à l'intérieur

Re : Hors la note
« Réponse #4 le: 23 déc. 2022, 01h48 »
Hors la note

je lis ce poème

ou alors je l'écoute