Folie passagère.
Bonjour Invité

Folie passagère.

  • 4 Réponses
  • 97 Vues
*

Hors ligne JAJ

  • 18
Folie passagère.
« le: 15 mai 2018, 22h25 »
Furibondes passions
Ou tourments de l'esprit
Lourdement se déchaînent,
Incendiant mon âme
Et parlant à ma tête

Pour me dicter mes actes
Afin de tout brûler
Sans trop savoir pourquoi,
Sans trop même comprendre :
Ablation du bon sens,
Gangrène des pensées,
Ère de la folie
Retenue si longtemps
Enfin exorcisée !

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Folie passagère.
« Réponse #1 le: 17 mai 2018, 22h46 »

J'aime cette définition rythmique du titre.

L'importance du titre est souvent sous-estimée.
Pour moi, il doit être accrocheur, ne pas se répéter dans le texte et être un résumé très condensé de ce qui est à suivre.
Et quand vous pouvez le retrouver dans le texte en tournant la page à 90 degrés, c'est tout à fait un véritable festin !

Belle écriture ; merci !

*

Hors ligne JAJ

  • 18
Re : Folie passagère.
« Réponse #2 le: 18 mai 2018, 03h38 »
Merci bien.
Oui le choix d'un titre est essentiel lui aussi à la manière dont on va ressentir le poème ou autre texte et lui donner sens.
J'avais eu une période (ou plutôt des ^^) accrostiches !

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 907
  • Auteur
Re : Folie passagère.
« Réponse #3 le: 18 mai 2018, 08h59 »
Un texte plaisant à lire, mais j'avoue que l'artefact de cette "folie passagère" m'a un peu détourné du fond du poème.

Tiens, tu devrais essayer un Abécédaire, il me semble qu'on avait fait quelque chose comme ça il y a quelque temps...

Folie du temps
On ne sait plus rien
L'on connait tout pourtant
Ici-bas c'est sidération
Et chacun y perd son âme


Pour sortir de ce marasme
Avec la tête haute
Soyons lavés 
Soyons délivrés
A l'aube d'un jour nouveau

Guerres abolies
Et rancœurs aux orties
Renaissons
En chœur, à l'unisson

*

Hors ligne JAJ

  • 18
Re : Folie passagère.
« Réponse #4 le: 19 mai 2018, 02h27 »
Merci pour le commentaire. Je comprends le point de vue. Après, je voulais rester "polysémique" pour cette folie et ses causes.
Très beaux tes vers aussi.