Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: seegar le 26 févr. 2019, 21h06

Titre: Dragibus
Posté par: seegar le 26 févr. 2019, 21h06
a la splendeur de tes années
passées bébé
le il se doit de renouer  les liens
et puis épris qui croyait tendre
la miss s’amuse et ca me semble
un miss de muse il me semble
qu’un bus de la ligne bis
m’est rentre dans le plexus
solaire
aussi vivrai -je ma vie en si las
assis bas d’en haut je tasse
délaisse ma basse marée d’émaux
rage passagère de mon âme etagere

a la splendeur d êtres.. années
passe bébé

l’épris qui croyait tendre
d’un trait amende
son forfait

pris droit comme un bus
dans la face
et le plexus

le flot de ton âme

Dragibus.
Titre: Re : Dragibus
Posté par: bleuterre le 29 mars 2019, 14h41
Je ne comprends rien à ce texte, mais ça n'a pas d'importance. Le mouvement qu'il insuffle, les impressions fugaces et cette dynamique, presque violente, comme ce bus qui déboule.
J'ai aimé cette lecture.
Attention aux coquilles : m'est rentre -> m'est rentré
vivrai -je -> vivrai-je
etagere -> étagère
Titre: Re : Dragibus
Posté par: seegar le 21 avril 2019, 21h09
tu reprendras des dragibus ?? la terre est bleu comme une orange.. aussi heureux lis mes textes mon ange.
Titre: Re : Dragibus
Posté par: bleuterre le 22 avril 2019, 11h32
Ahh les dragibus, ces bonbons qui pétillent comme tes textes !
Titre: Re : Dragibus
Posté par: seegar le 24 avril 2019, 04h24
ahana  tu me prends par les sentiments .. hum..