Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: Nossaret le 01 févr. 2021, 11h26

Titre: Dar el Kef
Posté par: Nossaret le 01 févr. 2021, 11h26
Te souviens-tu mon âme de cette ronde tour,
Ce cadeau de la vie à nos jeunes amours,
Au temps où nous vivions dans le nid protégé,
De la haute maison qui regardait Alger.

Hier, entre les murs de sa concie.rgerie
Poursuivant les travaux par Littré entrepris,
Paul Robert, passionné y conçut son " Petit"
Pour que par plus de mots la langue soit chantée.

Lorsque le jour partait, la Méditerranée
Accueillait le soleil qui venait s'y noyer
Illuminant par l'or de son ultime éclat
La blanche pêcherie, l'antique Ketchaoua.

Derrière l'Amirauté qui la tenait cachée,
La ronde et blonde lune lentement s'élevait.
Depuis notre salon un spectacle s'offrait :
Alger, de mille feux sous nos pieds s'embrasait.

Des montagnes Kabyles, où il se reposait
Le soleil triomphant au matin renaissait
Pour, toute une journée faire sa cour à Alger,
Et le soir mourir en Méditerranée.

Dès les premiers rayons du jour qui revenait,
Dans le bois de Boulogne, les arbres caressés
Par un souffle de vent composaient un ballet
Que le chant des oiseaux venait accompagner.

Passé le pont d'hydra, où je te déposais
Mes yeux se délectaient du blanc palais d'été.
Une large avenue ensuite me menait
Par le plateau Saulière à la rue Michelet.

Le soir, dans notre tour, où je te retrouvais,
Sous un ciel de juillet de rêves parsemé
Nous gouttions au balcon les douces nuits d'été
Pour, encore une fois, nous enivrer d'Alger.

Te souviens-tu, mon âme de cette haute tour ?
Maintenant que ton temps du mien s'est éloigné,
La nuit dans ta lumière, j'aime à voyager
Vers l'ancien paradis, certain de t'y trouver.
,
Titre: Re : Dar el Kef
Posté par: pierre de silence le 01 févr. 2021, 18h35
Bienvenu sur le site.
Touchée mais un peu perdue dans la "chronologie" de l'histoire.
Titre: Re : Dar el Kef
Posté par: Tom Astral le 04 févr. 2021, 03h50
La bienvenue à toi !
Belle entrée. " Te souviens-tu mon âme " ... Belle façon de s'adresser à soi.
Merci pour ton poème de souvenirs et de résurgences d'ancien paradis.
Titre: Re : Dar el Kef
Posté par: bleuterre le 04 févr. 2021, 18h49
Oh, merci pour ce texte, belle facture classique, comme un bel abum photo qui sent bon les vrais souvenirs. Bienvenue ici !