Dans la chaleur du Nevada
Bonjour Invité

Dans la chaleur du Nevada

  • 9 Réponses
  • 4939 Vues
*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Dans la chaleur du Nevada
« le: 19 nov. 2017, 16h13 »
La chambre du motel me parait minuscule perdue dans le désert du Nevada, au milieu de nulle part. La chaleur étouffante mange le ventilateur.

Je ne sais plus s’il faut respirer
transpirer
ou simplement exister.

Où es-tu ?
Je t’appelle tout le temps.

L’air brûlant enflamme les rares mouches trop occupées à dévorer ma peau luisante dans la pénombre. Le temps va bientôt s’enterrer dans un nid de crotales.

Je bois pour oublier la poussière
les cactus
le goût du café froid.

Que fais-tu ?
Je pense à toi du soir au matin.

Le rouge sanguin avale les restes jaunes du soleil perdu sur l’horizon de mes rêves avortés. Je me sens à l’abri loin des rues de Vegas et de notre mariage annulé.

La nuit s’annonce chaude
fœtale
confortable.

M’entends-tu ?
Je crie partout mon amour sans voix.

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #1 le: 21 nov. 2017, 16h09 »
J'ai aimé. 
L'atmosphère chaude et poisseuse me rappelle le film "Les orgueilleux" (excellent !).

Je trouve dans "Je crie partout / Mon amour sans voix" un paradoxe un peu trop convenu, déjà vu, mais ce n'est que mon avis. Je ne vois pas non plus l'utilité des points finaux, encore un avis personnel.

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #2 le: 21 nov. 2017, 19h46 »
Merci Hermanoide,

Je vais réfléchir suite à tes commentaires.
Je n'ai pas la solution immédiate.

En tout cas, je suis ravi que ce poème te plaise.

A bientôt, 

Donald

*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #3 le: 26 nov. 2017, 08h38 »
L'ambiance y est, le décor est planté, comme dans un road moovie. Gros plan sur la solitude, le désert, la torpeur et l'abandon. Texte où s'entrelacent des images poétiques que j'aime beaucoup et des morecaux de prose triviale ajoutant l'élément humain dans toute sa déolation. Ce pendant, ces petits passages prosaïques, seraient à mon avis à enrichir, peut être des extraits de dialogue imaginaires et absurdes avec celle qui a dit non.

*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #4 le: 26 nov. 2017, 08h39 »
Oups, mes doigts ont tricoté de grosses mailles de lettres inversées et de mots déchiquetés dans ce commentaires... désolée.

*

Hors ligne pierre de silence

  • 882
  • Auteur
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #5 le: 28 nov. 2017, 03h00 »
Visuel bien rendu entre mes images fantasmées et la réalité de mes yeux vue.

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #6 le: 28 nov. 2017, 22h58 »
Merci à toutes et à tous.
J'ai revu la disposition de ce poème.
A bientôt,
Donald

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #7 le: 04 déc. 2017, 08h43 »
Finalement, j'ai encore revu la disposition du poème, cette fois-ci en inversant également des vers, ce qui change un peu le fond mais pas le thème.
Je n'étais pas à l'aise avec les premières modifications.
Je pense que cette version correspond mieux à l'esprit qui avait animé la première mouture.
Il est sec, brutal.
C'est ce que je voulais.
Merci de vos conseils. Ils me permettent de progresser.
Donald.

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #8 le: 04 déc. 2017, 13h44 »
Pour ce qui me concerne, j'aime beaucoup comme cela !
Bon impact.

et de notre mariage annulé ?

*

Hors ligne Donaldo75

  • 149
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : Dans la chaleur du Nevada
« Réponse #9 le: 05 déc. 2017, 08h18 »
Merci Hermanoide,
J'ai ajouté l'article manquant dans le vers suivant:
" Je me sens à l’abri loin des rues de Vegas et de notre mariage annulé."