Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: Nossaret le 06 mars 2021, 15h16

Titre: Concordance des temps
Posté par: Nossaret le 06 mars 2021, 15h16
Ce temps qui t'a vu naître depuis si peu d'années,
Dans le cours de mes jours m'a fait te rencontrer.
Ce temps qui, sans tabous, m'a fait te désirer.
Ce temps qui nous sépare et m'oblige à te fuir
Car ton temps à mon temps ne saurait s'accorder.

Je maudis cet espace qu'on ne peut maitriser,
Et je maudis l'abîme qui vient nous séparer.
De mes yeux seulement il m'est permis d'aimer.
Pour moi tu ne peux être qu'un beau rêve éveillé,
Pour toi je ne puis être qu'un amant de papier.

Mais ton doux souvenir toujours me restera.
Je relirai tes yeux, ils brilleront en moi
Jusqu'à l'heure fatale de mon dernier combat

Ce fut un rêve heureux que de te découvrir.
De lui j'aurais aimé près de toi m'éveiller.
Te prendre dans mes bras, t'empêcher de partir?
Et, le temps transcendé, pouvoir te garder.

Mais i nous devons savoir, en face, regarder
Par quels secrets ressorts nous sommes animés,
Alors, cette  question sans cesse ressassée :
Sans ce temps, décalé, t'aurais-je autant aimé ?
Titre: Re : Concordance des temps
Posté par: Tom Astral le 10 mars 2021, 21h32
Personne ne sait dans quelle source l'eau dure le plus longtemps.
(Proverbe islandais)
Titre: Re : Concordance des temps
Posté par: bleuterre le 15 mars 2021, 18h43
Un questionnement auquel nul ne peut répondre qui aura permis par cette facture classique d'enchanter le lecteur et de l'amener lui aussi à ses propres questions secrètes.