Le Forgemots

Textes => Poésies => Discussion démarrée par: Hermanoïde le 31 déc. 2016, 18h44

Titre: "Mon rêve familier"
Posté par: Hermanoïde le 31 déc. 2016, 18h44
.

              Depuis la nouvelle lune,
              peut-être bien un peu avant,
              chaque fois que je m'étends,
              je fais ce rêve éveillé très agréable.
              Tu es nue, et très chaste,
              allongée contre moi.
 
              Tu caresses doucement mon bras,
               je sens tes cheveux sur mon épaule.
               Quelquefois, tu embrasses mon cou,
               et puis mon cœur, très tendrement.
               Et c'est bon.
 
               J'essaie toujours
               de prolonger ce rêve
               autant qu'il est possible.
               Alors, quand je m'étends,
               je t'appelle ainsi près de moi
               pour m'aimer et m'apaiser.
               Et tu viens.
 

https://www.youtube.com/watch?v=pB4OtYHmOUQ

.
Titre: Re : "Mon rêve familier"
Posté par: Hermanoïde le 02 janv. 2017, 05h51
Merci Purana !
Jamais au grand jamais je ne me comparerai à Verlaine ! Je n'ai pas cherché non plus à faire du plagiat ni du pastiche. 
C'est juste que quand j'ai eu écrit ça, j'ai pensé à ce premier vers très connu de Verlaine : "Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant". 
C'est pour cela que j'ai adopté son titre avec des guillemets et aussi donné cette référence après mon texte.

Oui, je dois dire que j'ai essayé de "travailler" un peu le rythme, mais tu sais que je ne suis pas trop vaillant. 
Avec la chanson de Julos Beaucarne dans la tête, cela devenait cependant plus facile.

Je dois dire que cela me permet aussi de mesurer non pas les syllabes, mais le travail qui me reste à accomplir pour devenir un véritable poète...

Merci aussi de pointer cette attitude de naïveté enfantine que je n'avais pas vraiment voulue mais qui est peut-être source d'une potentielle fraîcheur...?
Titre: Re : "Mon rêve familier"
Posté par: bleuterre le 07 janv. 2017, 20h23
Bonjour, beaucoup de douceur et de sensualité "chaste", justement, dans ce rêve... où je ne trouve justement pas de contradiction. Simplement le bonheur du "peau contre peau"... oui, une certaine naïveté enfantine aussi je trouve...
Comme Purana, je t'encourage à garder ce rythme intérieur, sans artifice.. rythme paisible et reposant...
Un texte qui est très parlant pour moi...
Titre: Re : "Mon rêve familier"
Posté par: Hermanoïde le 08 janv. 2017, 18h38
@Purana : J'attends avec impatience ta proposition de jeu ! Alors, c'est pour quand !? :)

@Bleuterre : Bon, après avoir été classé un peu partout, me voilà dans les naïfs. J'accepte avec plaisir ! 
Je ne vois pas, moi non plus, de vraie contradiction entre la nudité et la chasteté, juste deux évocations qui se renforcent mutuellement.  ::)

Merci beaucoup à vous deux !