Le Forgemots

Textes => Poèmes courts, haïkus => Discussion démarrée par: Tom Astral le 12 févr. 2022, 21h43

Titre: Presqu’illusion
Posté par: Tom Astral le 12 févr. 2022, 21h43
Les
marionnettes
sans
fil
ont l’air de s’oublier
ont l’aire d’un retrait
sur la pointe des pieds
les
marionnettes
sans
fil
le sont lorsque les yeux
oublient le magicien
tireur de ficelles.
Titre: Re : Presqu’illusion
Posté par: bleuterre le 17 févr. 2022, 14h50
Magie du spectacle, de la vie insufflée à l'inanimé. Les yeux s'émerveillent du mouvement.
Titre: Re : Presqu’illusion
Posté par: pierre de silence le 04 avril 2022, 18h49
J'aime l'aspect visuel de ton poème qui rend bien compte de "la vie" des marionnettes.