Naître en même temps que mourir
Bonjour Invité

Naître en même temps que mourir

  • 4 Réponses
  • 1234 Vues
*

Hors ligne Purana

  • 803
Naître en même temps que mourir
« le: 28 sept. 2017, 00h10 »
.
Chute des feuilles
Frissons de nouveaux bourgeons
Désaccord d'automne



*

ybtag

Re : Naître en même temps que mourir
« Réponse #1 le: 28 sept. 2017, 19h52 »
Le titre de cet haîku est long  mais dit bien ce que la vie doit à l'automne ( je dois le dire chez moi à voix basse car  dans notre culture, le soleil est Roi! 8) )

La "chute" du poème est particulièrement subtile et traduit bien le désaccord (apparent) entre "chute" et ces "bourgeons" frissonnant (sous le vent d'automne?)

**Un point :   "automne" est muet pour faire 5 syllabes  dans ta dernière ligne ? (et feuilles alors dans la première?) .

Très jolis désaccords des violons de l'automne quand même ( bien trouvé ça "désaccord";))

nb: je me suis pris d'amour pour les haïkus , je viens d'en écrire 3 avec photos d'illustration (soit en stock , soit prise ce matin même avant d'aller au boulot).
On en reparle....plus tard.

Belle nuit Purana

@mitiés

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 907
  • Auteur
Re : Naître en même temps que mourir
« Réponse #2 le: 28 sept. 2017, 20h49 »
Oui, vraiment réussi et plein de subtilité.
Un paradoxe automnal qui me rappelle la fameuse phrase "Le roi est mort, vive le roi !".

Ybstag, pour compter infailliblement les pieds : http://www.jokabox.com/outils/syllaber
Simple et efficace.
Le compte y est ! Mais pourquoi cette absence de majuscule sur le dernier vers ?

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Naître en même temps que mourir
« Réponse #3 le: 28 sept. 2017, 21h14 »

@ ybstag

Merci pour ton passage !

Le "e" à la fin d'un vers ne compte jamais !

http://www.ralentirtravaux.com/lettres/sequences/sixieme/sequence_2/versification.php

Peut-être que la "chute" du poème peut bien traduire le désaccord entre les "chutes" et les "bourgeons" frissonnant sous le vent, parfois impitoyable, de la vie.

N'hésite pas à envoyer tes textes.
Tu as du talent, vraiment.

@ Hermanoïde
C'était tard la nuit. Une faute de frappe ! :(
Je viens de le mettre en majuscule.

Merci pour les compliments.

*

Hors ligne pierre de silence

  • 897
  • Auteur
Re : Naître en même temps que mourir
« Réponse #4 le: 29 sept. 2017, 20h34 »
Très bel haïku. J'aime particulièrement le dernier vers qui résonne en moi comme "les sanglots longs de l’automne".