Au sort de l'abîme
Bonjour Invité

Au sort de l'abîme

  • 8 Réponses
  • 1909 Vues
*

Hors ligne Tryphon3D

  • 203
  • Auteur
Au sort de l'abîme
« le: 26 sept. 2017, 01h19 »
Stupeur infinie
L'ange s'est jeté sans bruit
Au sort de l'abîme

Vaut-il mieux finalement
Vivre ou se sentir vivant ?

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #1 le: 26 sept. 2017, 04h40 »
Quelle question ! Vaste question !
Qui me rappelle mon interrogation sous le dernier texte de Donaldo.
Je viens de m'inscrire à un cours de philosophie (véridique), mais je ne commence que mardi prochain.

à ta question, et après au moins  40 secondes de réflexion, je répondrais que les 2 branches de l'alternative que tu nous proposes ne sont nullement exclusives comme on dit en termes de propositions logiques...
Alors, et quant à moi qui suis optimiste et qui crois qu'on peut toujours avoir le beurre et l'argent du beurre, je choisis de Vivre et de me Sentir Vivant !

Un mot sur le poème tout de même :

Je vois l'ange planer comme un accent circonflexe.
Même si j'ai frémi au début, je pense que ses ailes l'empêcheront de s'écraser.
L'ange fait seulement diversion, pour nous faire peur. Ou pour se faire peur.
Il doute et il n'ose pas tout demander, car oui, il a peur de tout obtenir.

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #2 le: 26 sept. 2017, 19h03 »

Beau petit poème !


Je dirais "mourir ou se sentir mort ?".
Je préférerais le premier.

Il faut être un ange sage pour sortir de l'abyme sans bruit, surtout lorsque la plongée dans l'abîme a été accompagnée d'une implosion bruyante.
Cela servirait à éloigner les mauvais esprits. Sourire.

*

Hors ligne pierre de silence

  • 910
  • Auteur
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #3 le: 29 sept. 2017, 20h36 »
Éternelle question.
Comment vivre ?
Que signifie vivre ?
Pourquoi vivre ?

*

Hors ligne Mayavril

  • 623
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #4 le: 03 oct. 2017, 02h46 »
Pas de pourquoi vivre
Le fleuve -temps coule
Emportant  nos vies
Accrochées aux odeurs du jasmin
Aux couleurs des coquelicots
Au meuglements des vaches
Les pleurs de nos bébés
À la caresse du vent sur nos visages
Quand nous sommes en bordure de plage
Reste à nous souvenir de ceux que nous aimons manger boire
Minimum vital
Des rencontres qui ont pesé sur nos vies
Nous allons trépassés
Avec nos densités émotionnelles
N'est-ce pas

*

Hors ligne Tryphon3D

  • 203
  • Auteur
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #5 le: 05 oct. 2017, 20h04 »
Un grand merci à vous pour vos retours :)

Hermanoïde : Ta réponse est évidemment bonne, les 2 propositions ne sont pas exclusives, mais je voulais surtout jouer sur ces deux termes, qui n'engagent pas la même perception des choses. Je ne saurais vraiment l'expliquer aujourd'hui, ça n'était sans doute pas très clair déjà dans ma tête ^^ mais je trouve qu'il y a matière à réflexion, ne serait-ce que pour se dire "et si jamais on ne pouvait pas lier les deux ?"

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #6 le: 05 oct. 2017, 21h00 »
Première séance de mon cours de philosophie :  "L'existence de l'inconscient remet-elle en cause la liberté humaine ?"

La prochaine : "Peut-on aimer son erreur ?"

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #7 le: 05 oct. 2017, 21h11 »

"Peut-on aimer son erreur ?"


Eh bien ... Dieu le fait!

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : Au sort de l'abîme
« Réponse #8 le: 05 oct. 2017, 22h07 »
Je te trouve bien informée...!