La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
Bonjour Invité

La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.

  • 6 Réponses
  • 171 Vues
*

Hors ligne JAJ

  • 18
Il y a l'épisode zéro qui est à lire, il contient la première de couverture, le résumé et le prologue.

Chapitre 1 :

Ça y est. C'est le jour J. Le jour de la Descente. Je dois me rendre sur Terre. J'appréhende : je ne me souviens pas de ma vie là-bas. Aucun Ange ne s'en souvient. Après la mort d'un Humain, lorsque son âme gagne le droit d'accéder au Ciel, elle va au Réfectoire.

Oh, ne vous réjouissez pas trop vite, je vous vois venir à des kilomètres : non, ce n'est pas une cantine ! J'avoue que l'on déguste, mais pas comme vous l'imaginez... Moi, je préfère appeler cet endroit la Salle aux Mille Visages. C'est plus poétique. Et ça ne me ramène pas sans arrêt à ma fichue boulimie, qui me cause bien assez de problèmes comme ça !

Dans cette salle, l'Âme, que l'on appelle une Opaque, doit choisir la couleur qu'elle revêtira, comme une seconde peau, pour pouvoir devenir véritablement un Ange. Les Anges Noirs sont généralement mesquins, rancuniers, opiniâtres et prompts à la bagarre, mais ils ont de l'humour. Les Anges Blancs sont plus doux, attentifs, patients, tolérants et optimistes, mais sont trop sensibles et prennent les choses trop à cœur. Pour l'aider à faire un choix, une Opaque a mille miroirs autour d'elle, qui montrent chacun une facette de sa personnalité et les répercutions que celle-ci a eu sur ses actions sur Terre. L'Opaque revoit ainsi la totalité de son existence, de manière à être contrainte de réfléchir sur l'influence positive ou négative qu'elle a eue sur le Monde.

Moi, je privilégie le terme de Translucide, car il contient le mot « lucide ». Or, c'est le dernier moment, avant de devenir Ange, pendant lequel l'Âme se rappelle de son vécu terrestre. Quand elle a fait son choix, elle passe dans l'Occultoire : elle oublie tout de son passé et seuls demeurent son principal défaut, sa qualité première, son trait de caractère dominant et le cheminement de sa réflexion lorsqu'elle était dans la Salle aux Mille Visages, sans pour autant qu'elle puisse se souvenir de ce que les miroirs lui ont montré. Ainsi, il se trouve que je m'empiffre à longueur de temps, mais que je suis toujours souriante et attentionnée.

Ensuite, un Teinturier, Blanc ou Noir selon le choix de chaque Âme, vient colorer notre Anaya de la couleur de notre choix. Une fois de plus, notre vision de l'Univers change : elle est alternée par la couleur de notre Anaya. J'aime beaucoup observer les Teinturiers, même s'ils me rendent triste. Ce sont des Anges, eux-aussi, mais ils sont en marge de tout : tout le monde a peur de les approcher, de crainte de voir son âme changer soudainement de couleur. Parfois, je me demande ce que serait ma vie si j'avais fait un autre choix dans la Salle aux Mille Visages. D'autres fois, je me demande comment l'on passe du statut d'Ange tout à fait banal à celui de Teinturier. Certains disent que, à force de douter de la couleur de leur Anaya, ils sont devenus des Anges Gris, que j'aime appeler Indécis, puisque, comme si propager le doute les rassurait et justifiait leurs remises en question, ils se seraient transformés en Teinturiers, acquérant ainsi le pouvoir d'Alternance, qui change les Anayas de couleur. Les Blanchisseurs étaient des Anges Blancs avant de devenir des Indécis puis des Teinturiers. Ils respectent les autres Anges et n'alternent les Anayas des Anges Noirs pour les rendre Blanches uniquement à leur demande ou lorsque leur doute est trop important, les grisant d'abord avant de les blanchir. Les Noircisseurs sont leurs équivalents. Ils grisent les Anayas ayant de les Noircir. Si tout le monde évite les Teinturiers, c'est à cause des Détartreurs et des Gratteurs, que l'on appelle aussi Griffeurs. Ils alternent les Anayas sans le consentement des Anges qu'ils ciblent, leur ôtant tout libre arbitre. Ils ne les grisent pas pour une transition plus douce. Le changement est radical et soudain, traumatisant l'Ange. Les Détartreurs blanchissent les Anayas et les Griffeurs les noircissent. Même si l'on est prévenus dès le départ, je n'ai compris que la couleur de notre Anaya n'indique pas si nous sommes bons ou mauvais que quand j'ai observé les Teinturiers.

Être un Ange Gris pour un Ange est pire que la mort pour les Humains. On est incapable de faire un choix. On n'est ni bon ni mauvais. On ne sait pas si l'on veut vivre au Sous-Sol, où vivent généralement les Anges Noirs, ou dans le Petit Ciel, où l'on trouve principalement des Anges Blancs. Les autres Anges ne savent pas non plus sur quel pied danser, et si l'on est digne de confiance...

Je déglutis. Ce sujet me déprime. A l'origine, j'essayais de détourner mes pensées du fait que c'est le jour de la Descente... La vérité, c'est que je n'ai aucune idée de ce que je vais vivre sur Terre, et j'ai oublié avec quelle force les émotions peuvent envahir un Humain, la sensation d'avoir un corps qui emprisonne son âme... Bon, cela n'est pas très grave, j'aime les découvertes, mais j'appréhende vraiment ! Enfin, peut-être que la réalité est bien moins sombre que ce que j'imagine, qui sait ?! Toutes sortes de questions me hantent tout de même : est-ce que la Chute est douloureuse ? où vont disparaître mes Ailes auxquelles je tiens tant ? est-ce que je vais perdre mon Aura et mon Odorat, qui me permettent d'être reconnue des autres Anges et de les reconnaître ? comment vais-je faire pour ramener les déchus à tort par ma faute ? et comment les différencier des vrais Déchus ? combien de temps vais-je devoir rester sur Terre ? est-ce qu'Adam va me forcer à rester éternellement sur Terre pour me punir ? et si j'échoue dans ma Quête, que se passera-t-il ?

Soudain, je sens que l'on me pousse dans le dos. Ma chute commence subitement, interrompant le fil de mes pensées. Je ne sais pas si Adam a choisi ce moment pour que je n'aie pas trop le temps de douter et d'appréhender ou si c'est un coup bas. Je suis tétanisée et silencieuse, la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés. Mes Ailes sont repliées dans mon dos et ne me servent à rien : elles sont paralysées. L'air entre avec force dans ma bouche. Je ne peux plus respirer. Une douleur atroce me tord les entrailles. Personne ne m'a dit que ça faisait aussi mal. Je crois que ce sont mes poumons qui sont en train de pousser. Le Anges n'ont pas de poumons... Une autre douleur, tout aussi forte, se mêle à celle-ci. Je suis en train de perdre mes Ailes... Je retiens mes larmes. J'ai si mal que je ne pense même pas à l'atterrissage.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, je touche le sol avec une extrême douceur. Pour la première fois, mon corps touche le sable. La sensation est désagréable. Je regrette les doux nuages laiteux et cotonneux. Je suis allongée, face contre terre. J'ai les yeux injectés de sang, je suffoque et je saigne du nez. Mon corps sait instinctivement comment respirer, Dieu merci. Par contre, je peine à me remettre debout : je ne sais pas sur quels membres m'appuyer pour me relever.

Pff, ça commence bien !

J'ai un hoquet de surprise. Je n'avais jamais entendu ma voix. Les Anges ne parlent pas, ils communiquent par la pensée. J'ai émis une sorte de grondement rauque très peu attirant. J'espère que c'est dû au choc de la Descente et que je n'aurais pas tout le temps cette voix...

Alors que j'essaye laborieusement de me relever, pas encore habituée à avoir un corps, un jeune homme vient à mon secours. J'espère qu'il n'a rien vu de ma Chute !

Attends, je vais t'aider ! s'exclame-t-il à voix basse, apparemment ravi de pouvoir donner une main secourable à quelqu'un.

Avant que je ne puisse protester, des bras puissants me soulèvent du sol et mon visage se retrouve soudainement contre une chemise de satin blanche qui sent merveilleusement bon.

Merci, heu... Jean-Louis ? murmuré-je en m'éloignant lentement du torse du garçon, un sourire joueur sur le visage malgré la douleur et la fatigue, tout en m'époussetant. Réalisant que je n'ai pas de manches, je m'essuie le nez du dos de la main, tout en maudissant intérieurement Adam et ses farces idiotes. Selon lui, elles peuvent être utiles pour gagner en expérience et en sagesse. En plus, je crois qu'il a voulu que je découvre en premier des sensations désagréables, pour que je ne m'attache pas trop à la Terre et à ses habitants et que je n'oublie pas que je suis ici pour mener à bien une mission et réparer mes erreurs passées.

« Putain d'enfoiré d'Ange Originel, je vais le buter : il m'a foutu une chemise de nuit de dentelle blanche, qui m'arrive juste sous les fesses, comme s'il n'avait pas le pouvoir de me mettre de vrais vêtements ! », pensé-je, horrifiée. Pour la première fois depuis que je suis un Ange, je découvre des sensations et des émotions qui sont propres aux Humains. J'ai mal partout, j'ai froid et je suis gênée.

Aimé.

J'allais répondre que c'est un magnifique prénom et qu'il lui va très bien, même s'il a une tête de Jean-Louis ou de René-Charles, mais une affreuse quinte de toux me plie en deux. Mes poumons ne doivent pas être totalement formés. Je crache du sang au creux de ma main. Toute trace de sourire disparaît du visage du beau blond, qui s'est davantage approché de moi et adopte désormais une mine soucieuse et effrayée.

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #1 le: 18 mai 2018, 21h41 »
Magnifique !
Un récit vraiment très prenant, émaillé de trouvailles qui me réjouissent.
Plus qu'une atmosphère, c'est un véritable univers que tu nous livres dans un style alerte et toujours impeccable !
Bravo !

Cette chute de l'ange et son arrivée sur la terre m'évoquent bien sûr un accouchement, ce qui ne manque pas de commencer à donner à ce texte une teinture toute philosophique.

Alors, comme je n'arrive pas à imaginer la suite, je l'attendrai avec impatience.

*

Hors ligne JAJ

  • 18
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #2 le: 19 mai 2018, 00h59 »
Hey, merci beaucoup ! Je suis vraiment heureuse que tu aimes.
Je dois avouer qu'à force de valser entre ceux qui veulent tout changer, jusqu'au titre et à la couverture, et ceux qui aiment le titre et l'idée mais qui jugent que c'est pas cohérent et réaliste (en confondant avec vraisemblance, la plupart du temps et en plus cette histoire n'et pas faite pour être réaliste ^^), j'étais vraiment déçue car je veux vraiment aboutir avec cette histoire et la faire éditer quand elle sera finie. Tu es l'une des seule personnes à vraiment aimer pour le moment. Sachant les nombreuses heures que j'ai passées à créer les fiches des espèces, des lieux, des personnages, etc. dans les moindres détails j'étais un peu triste, je dois dire : je comprenais les avis, que je sois d'accord avec ou pas, mais j'étais déçue et ça me démotivait à faire découvrir le reste et même si j'abandonne jamais j'ai ralenti sur l'écriture de cette histoire. (je suis du genre à aimer être contredite mais à avoir besoin d'être rassurée ^^).
Enfin déjà sur le style je suis rassurée, parce qu'on m'avait reproché de pas l'avoir assez travaillé ! :D

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #3 le: 19 mai 2018, 16h51 »
Je trouve que l'ambiance est à la fois du côté de l'héroic fantasy et de celui du réalisme magique sud-américain que j'aime tellement.

http://leblogbleu.over-blog.net/article-gabriel-garcia-marquez-l-incroyable-et-triste-histoire-de-la-candide-erendira-et-de-sa-grand-mere-diabolique-67856824.html
 

https://books.google.fr/books?id=41JdD4_JrlgC&pg=PA37&lpg=PA37&dq=erendira+histoire+de+l%27ange&source=bl&ots=AZ700kz3Cl&sig=Srr0tDZZTVGb98pKeCbQmtFuS98&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj7-OKw_pHbAhVIuBQKHVs3B1MQ6AEIVTAK#v=onepage&q=erendira%20histoire%20de%20l'ange&f=false


Bon, je trouve bien écrit, mais ce n'est tout de même pas encore du Proust ou du Zola ! Ni du Garcia Marquez.
Je trouve dans ce tissage quelques petits accrocs, pour moi, et ce n'est que mon avis :
une Opaque a mille miroirs autour d'elle, qui montrent chacun une facette de sa personnalité et les répercutions qu'elle a eu sur ses actions sur Terre
Je me demande si ce "qu"elle" se réfère à l'Opaque, la facette ou la personnalité, et ça me perturbe.

Ainsi, il se trouve que je m'empiffre à longueur de temps, mais que je suis toujours souriante et attentionnée.
Je ne comprends pas le rapport avec ce qui précède...

Même si l'on est prévenus dès le départ, je n'ai compris que la couleur de notre Anaya n'indique pas si nous sommes bons ou mauvais que quand j'ai observé les Teinturiers.
Je ne comprends pas cela : n'y aurait-il pas les bons et les mauvais anges, ceux du sous-sol et ceux du haut du ciel ? Double négation périlleuse ?

A l'origine, j'essayais de détourner mes pensées du fait que c'est le jour de la Descente
Construction pas trop correcte pour moi.

je découvre en premier des sensations désagréables
Pas très beau je trouve : --> d'abord ?

les coquilles :
puisque, comme si propager le doute les rassurait et justifiait leurs remises en question, ils s'étaient transformés en Teinturiers, ... ... pour les rendre Blanches qu'à leur demande 

... À l'origine, j'essayais ...  est-ce que la Chute est douloureuse ? Où vont disparaître mes Ailes auxquelles je tiens tant ? Est-ce que je vais perdre mon Aura et mon Odorat, ... Comment vais-je faire pour ramener les déchus à tort par ma faute ? Et comment les différencier des vrais Déchus ? Combien de temps vais-je devoir rester sur Terre ? Est-ce qu'Adam va me forcer à rester éternellement sur Terre pour me punir ? Et si ...

et maintenant, je cours au chapitre suivant ! :)

*

Hors ligne JAJ

  • 18
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #4 le: 20 mai 2018, 04h53 »
Ca tombe bien, je ne veux être ni Proust, ni Zola, ni Garcia Marquez ! :P
Bah par rapport au sens il n'y avait guère de doute que c'est chaque facette de personnalité. C'est une personne qui agit, mais c'est sa personnalité qui impacte sur la manière d'agir. Mais (attention je me confesse ! :o) word était inaccessible quand j'ai posté le chapitre du coup j'ai copié collé la version Wattpad alors que je me sers de cette applis comme d'une poubelle ou d'une armoire à brouillons dans laquelle je fais pleins de fautes parce que l'appli mobile a bien moins de bug que le site sur ordi et que du coup j'y vais souvent sur mobile. Et donc comme je sais que je fais jamais de fautes et que je relis mes chapitres moultes fois, j'ai absolument pas pensé au fait que ce n'était pas la dernière version qui était sur wattpad et je me suis pas méfiée en copie-collant comme je le fais habituellement ! :'(
Bah défaut principal : manger tout le temps. (pour rappel elle précise dans le prologue que son pire défaut est une maladie : la boulimie du coup par un raccourcis mental qu'elle se fait, boulimie = bouffer sans arrêt et comme défaut = maladie (boulimie), eh bien manger tout le temps = défaut ! ::) )
Qualité première : souriante et attentionnée.
Non il n'y a pas de bons et de mauvais Anges, et c'est d'ailleurs pour ça que le mot Démons n'existe pas dans le Ciel et que ce n'est pas divisé entre Paradis et Enfer mais entre Petit Ciel et Sous-Sol. Et les couleurs réprésentent les traits de caractère dominants de chaque Ange (Noir : rancunier, farceur, mais avec de l'humour, qui ne prend pas toutes les critiques à coeur mais les prends avec humour et second degré. Blanc : susceptible et trop sensible, mais patient, tolérent, etc. Gris : en doute perpétuel, incapable de prendre une décision et de s'y tenir. Les termes de Petit Ciel et de Sous-sol sont volontairement neutres sur l'idée de bien et de mal, et je vais pas tout spoiler mais ça me permet de faire un "métissage" de chaque race, etc. d'Ange (et il y en aplus que ces trois sortes) parce que selon leurs émotions du moment, les anges peuvent aller dans le Petit Ciel ou dans le sous-sol. Par exemple un Ange qui ressent de la nostalgie peut avoir envie d'être dans un endroit plus sombre et solitaire, et pas avec un grand soleil et pleins d'anges qui sourient béatement et parlent en mode "la vie est belle, les oiseauxpépient alors chante dans et aime ! Paix et Amour, mes frère !". Ou au contraire la nostalgie peut lui donner envie de revivre les bon moments et donc de s'entourer des autres. Et du coup selon la situation, il va préféré le Sous-Sol (un endroit plus sombre, silencieux, dans les tons de sables rouge, air etouffant et sans vent, etc. ou au contraire vouloir etre dans un lieu verdoyant comme le Petit Ciel, lumineux, avec une petite brise légère. Et donc même si y a le fait selon lequel on retrouve plus d'anges noirs au sous sol et d'anges blancs au Petit Ciel, ça ne les restreint pas à être un un seul endroit à cause de leur couleur. Si par exemple le trait dominant  d'un ange noir et d'être farceur plutôt que d'être pessimiste par exemple, il va préférer le Petit Ciel, déjà par rapport au paysage et ensuite par rapport aux réactions des autres anges qui vivent  dans le Petit Ciel. Enfin là j'en dis déjà trop par rapport à la description de ceux deux lieux et des différentes races. ::)
Sinon j'ai modifié les coquilles listées. L'absence de majuscules n'en fait pas partie donc c'est normal que ça reste ainsi.
Citer
Toutes sortes de questions me hantent tout de même : est-ce que la Chute est douloureuse ? où vont disparaître mes Ailes auxquelles je tiens tant ? est-ce que je vais perdre mon Aura et mon Odorat, qui me permettent d'être reconnue des autres Anges et de les reconnaître ? comment vais-je faire pour ramener les déchus à tort par ma faute ? et comment les différencier des vrais Déchus ? combien de temps vais-je devoir rester sur Terre ? est-ce qu'Adam va me forcer à rester éternellement sur Terre pour me punir ? et si j'échoue dans ma Quête, que se passera-t-il ?
Tout ceci n'est qu'une seule phrase, et dans les cas ou les ..., les ! et les ? ne marquent pas la fin d'une phrase, on ne met pas de majuscule au mot suivant le signe de ponctuation en question.
Nous n'oublions pas (moi et les lutins que j'ai dans la tête) de dire merci pour ce commentaire !

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #5 le: 20 mai 2018, 09h58 »
Je vois que, comme moi, tu es très résistante. 
Je vais donc peut-être modérer mes suggestions.
Et je me dis que cela te mènera au bout de cette histoire qui, si j'ai bien compris, est encore en gestation.

*

Hors ligne JAJ

  • 18
Re : La Croqueuse de Ciel, Les Larmes d'Océane - Episode 1.
« Réponse #6 le: 23 mai 2018, 07h25 »
C'est pas de la résistence, c'est que, comme je l'ai mis dans ma présentation (mais j'aurais dû le repréciser c'est vrai, puisque personne ne l'a lue), j'explique toujours ce que j'ai voulu faire et pourquoi ce choix là et pas un autre, après ça ne m'empêche pas d'accepter des modifications (d'ailleurs ce que j'ai fait avec plusieurs de tes suggestions). Il y a aussi celles que je mets de côté pour quand l'histoire sera complète, pour pas partir dans tous les sens et dévier de mon fil d'ariane. ;) Après y aura toujours des suggestions que je refuserai, mais c'est normal ! 8)