Zones multi-sentiers
Bonjour Invité

Zones multi-sentiers

  • 0 Réponses
  • 114 Vues
Zones multi-sentiers
« le: 15 juin 2022, 23h55 »
Zones multi-sentiers



...à l’origine d’une forêt,
.                 une envie de cabane...
.
.
.           (Les étoiles sont le chouchou
.                        du grand tableau noir
.                 qui attendait la fin du jour.)
 
 
Chaque poème
.         est un plongeoir
.                        pour un plongeon
.                                      de page en page
.                                                       depuis la plage
.                                                                        des rêves…


.                               2 tranches de vies   sur une même tartine
.                                          ça peut faire un bon goûter
.

...les vaches regardent parfois les trains                                          ...la mer et ses rouleaux
           brouter les voyageurs.                                        font parfois les océans compresseurs.


.    Pourquoi                                                      Parfois,
.      ne pas                                               rien de plus danse
.    s’en aller                                          et danse qu’un poème
.  dans la forêt                                               ...
.   pour nager
.     dans les
.    buissons ?

.              Ce matin,
.             un mot valise
.             se fait la malle ouverte
.             aux livres


.          Ce matin, une source tellement inattendue :
.                       les feutres de couleurs
.                                     feront les océans vainqueurs
.                                                 les lacs de rêves et les rivières fantômes
.                                                                                                                      ...

...un vent qui se profile, un vent qui s’installe...                            éveillés poings ouverts
                                                                                                         une poignée de poèmes
               ...les feuilles mortes ou vivantes                                                     de sang humain
                            n’aveuglent aucun courant d’air


.                                                               Une pluie qui commence à tomber...
.                                                                     c’est dommage : le linge
.                                                                                n’a pas fini de sécher.


.              ... j’ai                           sans doute...                     rêvé...
...               j’ai vu                                le feu manger le sable...
...                       et la rosée du matin               déposée sur le magma
.

.                          ...main dans la main...               ...et soudain...

.                             un petit bout d’inachevé
.              heureusement que ton sourire est au complet


...Et voici déjà la fin d’un monde,
  déjà le jour d’après, et déjà
    à la bougie s’éclaire
      un renouveau
      .


Seul un adulte peut se faire virer
        De cette forêt enchantée
Seul un enfant pourra lui reproposer un job.

                             ...au rêve des bois perdus
une forêt qui se téléporte                  à l’intérieur d’elle-même

                J’ai vu l’enfant qui
 a écrit le poème du sage qui
                        a créé les ailes qui
                    font marcher.

  J’ai lu ce même poème qui
             m’a aidé à écrire un poème qui
                           en est sorti             de son papier.

                                                                  Sur l’arbre des possibles,
        ...au rêve des bois perdus...                          de branche en branche,
                                                                                         l’écureuil de la providence


De part et d’autre des Landes...                            De part et d’autre...
                   Voyage dans le voyage                                Rêve dans le rêve

               Une voix me repose   à nouveau
       cette question :                               à quel moment sommes-nous le plus loin de l’aube ?


                                   ...est-ce la fin de l’épisode ?
un peu drôle un peu triste                         un peu enjoué d’un au revoir possible
                    on dit qu’un retour          peut en appeler un autre


                               ...est-ce là le mot de la fin ?
ça y est, c’est fini                       ça y est, on ne se reverra plus
                  ça y est, on ne s’oubliera jamais
   il y a une part d’éternité                             dans nos saluts
                                                      .

                                           Maintenant qu’à la croisée des clairières,
                                   je t’’ai fait mes adieux,
                               je pleure à présent

          et ces arbres s’ils prennent un peu de ma peine
se mettront un jour à pleurer
                              toutes leurs feuilles

et quand à nous nous serons loin                               si loin
          quels seront vos sourires, ô sentiers ?


                    Une voix demande :
Où suis-je moi qui suis poème du vent ?
           Et une autre voix lui répond :
    Bienvenue ô ma sœur,
allons écrire de nos pas
notre liberté
...



.