OVNI soit qui mal y pense!
Bonjour Invité

OVNI soit qui mal y pense!

  • 8 Réponses
  • 1340 Vues
*

ybtag

OVNI soit qui mal y pense!
« le: 08 sept. 2017, 11h55 »
En dépit de diverses tentatives , plus ou moins fumeuses, pour une relecture de l'Histoire à la lumière de textes sacrés, de témoignages dignes de la foi qu'ils expriment, de clichés davantage troubles que troublants, force est d'admettre qu'à ce jour, la terre n'a jamais été visitée.
Les manifestations spectaculaires de phénomènes aussi aériens soient-ils, par vagues ou isolés, ont peine à survivre au bon sens le plus élémentaire.
L'angélisme de toute une communauté respectable, fidèle au mythe des signes de feu, ou sous la coupe de prédicateurs de soucoupes, se fait cruellement couper les ailes par des instruments tranchants qui scrutent froidement le ciel.
Dans l'espace dit « aérien », peu de place est laissée au rêve léger, lumineux, et furtif.
A ce titre, par exemple, pour l 'aéroport  précolombien de Nazca, balisé de fameux géoglyphes, on aura beau invoquer avec conviction Notre-Dame-Des-Landes, ce coin de désert est pour l'heure comme le toponyme susnommé, vierge de tout atterrissage
Plus sûrement destiné à rallier les bonnes grâces des dieux pour irriguer au mieux les sols, ou selon une autre thèse audacieuse, sorte de métiers à tisser géant pour les « panchos » funéraires, ce site magique est plutôt l'expression de concepteurs qui avaient d'autres chats à fouetter que de préparer un hypothétique débarquement venu des cieux.


Dire que l'humanité n'a jamais été visité ne signifie pas qu'elle n'a pu être inspirée.
Cet interstice de mystère dans la muraille du savoir reste pour l'heure à combler.
Il oppose d'honnêtes gens, provoque des soubresauts inutiles et l'agacement de ceux qui trouvent inconcevable que la raison puisse par instants sortir des radars.
La question restera sans réponse, il faut l'admettre.
Quelle que soit notre chapelle, ce dont nous sommes certains, c'est que l'humanité est priée d'avancer.
Elle n'a pas d'autres choix.

La question des OVNI ne cache-t-elle pas d'autres interrogations douloureuses ?
Eteignons je vous prie les radars, suspendons pour un temps la psychanalyse des croyants de tout poil...

Pourquoi fichtre ces objets qui jalonneraient notre Histoire font-ils tant de manières pour entrer gentiment en contact avec nous ?
Depuis le temps !
Sommes-nous infréquentables, inhumains, primitifs?
Ce triptyque désagréable, voire inquiétant semble se déployer tout naturellement comme la seule réponse plausible à ce mutisme « E.T. »
A supposer aussi l'existence de représentations mentales, une vision du monde tellement exotique, que cette question même n'effleure pas nos visiteurs de certains soirs, la situation devient désespérante,carrément insoluble, et l'on tourne en rond.

Mais au fond, n'est-il pas heureux que ces martiens qui ont laissé la planète rouge dans un bien triste état, nous prennent d'aussi haut ?
Sommes-nous prêts, nous qui trouvons étrange un persan, suscitons le dégoût de nos proches amis « brexitants » en consommant avidement des gastéropodes farcis  de beurre aillé à en perdre haleine, sommes-nous prêts à affronter ce que j'appelle l'altérité absolue ?
Je parle d'un autre dans lequel, à la loupe, sous la toise, en vidéo, en audio, sous toutes les coutures, on ne déniche pas l'once, la plus infinitésimale présence d'un « moi », un tout petit « moi », de celui que l'on devine quand même derrière le masque rituel des peuples les plus aux antipodes de notre quotidien.
Ca n'est pas « moi » , mais au moins, ça reste « moi ».
Je demande à chacun d'imaginer une milliseconde sa réaction à la vue d'un étranger vraiment hors-sol, qui proviendrait d'un ailleurs invisible, et en une forme la plus inattendue, donc inimaginable. Il nous faudrait alors faire abstraction des « E.T. » hydrocéphales aux yeux bridés et aux oreilles de Mr Spock , ou du  blondinet prétendument vénusien à combinaison ajustée , espèce de clone de Patrick Juvet...

Je crois que l'humanité a encore, au delà de ses crises, ses grands fracas de vies brisées, de beaux jours devant elle, et si elle laisse provisoirement voltiger quelques soucoupes d'illusion, enfants naturels des contes de fées, le danger est bien modeste si l'on exclue les extrémismes imposteurs et mortifères.
Elle qui balbutie encore sa fraternité depuis le premier homme, pourquoi aurait-elle résolu, d'un coup de baguette magique sur les doigts des rêveurs, toutes les équations qui régissent l'ordre de l'univers ?
Les soucoupes finissent toujours par atterrir et celles-là sont la preuve que l'inspiration de l'humanité n'a pas de limites.

Le grand vaisseau mystère c'est bien aussi notre planète vivante qui avance dans le vide des espaces interstellaires.

Une lumière dans la nuit, pour de vrai.

*

ybtag

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #1 le: 09 sept. 2017, 12h16 »
Merci pour ta lecture Purana.

Par contre, mon pseudo est  ybstag et non ybstac :-\


@mitiés

*

Hors ligne Donaldo75

  • 153
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #2 le: 09 sept. 2017, 12h31 »
Je ne savais pas qu'on avait cloné Patrick Juvet.
On nous cache bien des choses !

*

ybtag

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #3 le: 09 sept. 2017, 20h52 »
Donaldo, pour éclairer ta lanterne 8) , voilà ce à quoi je fais référence.
Autrement, ton avis sur le fond du texte m'intéresse aussi! ;)
" />


@mitiés

*

Hors ligne Donaldo75

  • 153
  • Le Seigneur est un gars très très occupé
    • Demain est un autre jour
Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #4 le: 11 sept. 2017, 11h36 »
Ybstag, j'adhère au fond de ton texte, parce que les humains ont toujours besoin de croire en quelque chose qui leur fait oublier leur apparente solitude dans l'Univers.

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #5 le: 12 sept. 2017, 01h02 »
Si la réalité ne dépassait pas la fiction fictive, il se trouverait toujours des colporteurs d'histoires pour la nier et la taxer de trop terre à terre, des grossiers qui toujours s'efforceraient de la couvrir d'une nouvelle pisse territoriale, et le monde serait fait exclusivement de couches de tourbe superposées. Mais, non, la vie verticale, la vie végétale et solaire, s'en mêle aussi.

*

ybtag

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #6 le: 14 sept. 2017, 19h00 »


"L'UFO BIEN FRAIS, DIEU AU BAR DE COSNEY ISLAND" (photo de l'auteur, juillet 2015)



Au sens littéral du terme, Dieu n'est pas raisonnable.
Cela veut dire que contrairement au plus infime des virus, la plus lointaine des galaxies, il ne se résout sous aucun microscope électronique ou dans le champ du télescope spatial.
« Ego sum qui sum » , cette révélation faite à Moïse par le « Boss » en personne (dans le cadre d'une mémorable animation pyrotechnique...) est probablement la meilleure définition de ce qui est indéfinissable : « Je suis ce qui est » ou « Je suis qui je suis »

Il se contente d'être, de toute éternité et rappelle à l'humanité que la question de sa nature reste secondaire.
Au lieu de le chercher au plus haut du ciel, il vaut mieux le rencontrer au ras des pâquerettes, un buisson,dans une montagne bordant le désert.
Dans tous les cas, à hauteur d'homme.
"Il est comme il est", point final.

Cette évidence tombe à pic pour ceux qui comme nous, sont parfois tétanisés par la simple évocation du vertigineux infini dans son écrin d'éternité.
Ce point final fait du bien!
Si Dieu n'est pas raisonnable, y croire l'est encore moins?
Mais ça n'est pas plus absurde que de ne pas y croire.

Face au tombeau vide certains diront  « il est parti », d'autres, « il n' y a personne »
En faveur de qui ou de quoi plaide l'apparence ?
Espérons que le dénominateur commun à tous les braves gens qui s'interrogent quand même, j'ose le croire, devienne la "révélation" que cette obscurité abandonnée est surtout fondatrice de la mort des préjugés et des certitudes.
Quand je lis ce que je lis parfois, j'en suis moins sûr...
Nul ne doit rendre raison de sa foi, mais les bâtisseurs de l'autre versant de la connaissance du monde, doivent me payer « cash » pour boire un coup au bar de ma soif de savoirs.

Ils doivent me démontrer les raisons de leurs théories, contrairement à Dieu qui lui, est hors champ.
Le véritable péché originel, c'est d'oublier que la connaissance se gagne au prix d'un savoir en action, pas un prêt à consommer, comme cette pomme fatale, ce cadeau qui empoisonne la volonté d'expérimenter, de questionner.
Et surtout pas au mépris de l'autre, même dans la contradiction.

Avoir la foi, c'est porter en soi un si grand mystère, entretenir avec l'invisible un relation si privilégiée, qu'il n'est nul besoin , voire inutile, d'imaginer de mystères plus incompréhensibles.


La révélation progressive par les sciences, du parfait agencement des forces qui régissent l'univers et animent le vivant, leur contemplation parfois, suffisent à mon bonheur.

Que d'autres humanités puissent exister et que des phénomènes encore inexpliqués en soient leur manifestation, le doute avec lequel je compagnonne en permanence me permet de l'envisager sans a priori.
Par contre, je suis le plus redoutable des sceptiques et le doute devient un tamis, une méfiance toute naturelle au regard de mystères imposteurs qui travestissent inutilement les merveilles déjà données à voir.


La première de ces incroyables histoires dans l'univers est déjà notre existence même non?


L'erreur serait alors d'évacuer une transcendance au nom de la rigueur scientifique et de la remplacer finalement par une autre, une civilisation extraterrestre prétendument supérieure à la nôtre.
Dans le champ de la connaissance, bâtie sur le savoir et les preuves de ce savoir, cet acte de foi n'est pas fondé...



@mitiés '

ma réponse te convient-elle Zebulong ? ;)

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #7 le: 17 sept. 2017, 22h07 »
Ma foi

*

ybtag

Re : OVNI soit qui mal y pense!
« Réponse #8 le: 19 sept. 2017, 17h42 »
Connais pas.....

@mitiés