Les lamentations d'un lambda éperdu
Bonjour Invité

Les lamentations d'un lambda éperdu

  • 0 Réponses
  • 841 Vues
*

Hors ligne Tryphon3D

  • 213
  • Auteur
Les lamentations d'un lambda éperdu
« le: 26 mai 2019, 21h22 »
Je voudrais qu'on soit ensemble, tu sais ? Qu'on se dise des "je t'aime". Qu'on affronte à deux ce monde qui nous fait si peur. Ce n'est pas de la facilité d'être seul.
Il n'y a rien de pire que de se lever le matin, agir comme on le peut, ne rien avoir à partager. Tout ce qui nous entoure est un cauchemar diurne et personne n'est là pour nous réveiller. La meilleure des raisons de vivre est inexprimable. Inexistante. Ce vide est immense. Il me cache la lumière du jour. Pourquoi ne pas imaginer se lever dans un temps moins nuageux ?
Peur dans l'avenir, peur de l'engagement, peur de perdre... Ce qui nous effraie est surtout ce qui pourrait changer, mais qui voudrait que rien ne change ? Je préfère parier sur un peut-être et perdre des plumes en passant que de me complaire dans un évident qui ne me mène à rien.
Et toi qui voulais m'épargner me voilà amputé. Les sentiments sont néfastes. L'amour est une souffrance. Donne-moi tort je t'en prie. La vie est son propre obstacle, il faudrait savoir se libérer le passage. Il faudrait que je sache si je dois faire avec cette merveille ou plutôt m'esquiver pour toujours. Jamais je ne pourrai avoir la bonne réponse. Jamais je n'aurai la force. Jamais je n'aurai chaud. Jamais.
Mais si jamais une éclaircie arrivait alors... Peut-être.