En accord.
Bonjour Invité

En accord.

  • 2 Réponses
  • 1368 Vues
En accord.
« le: 04 août 2016, 17h23 »
Un à corps parfait.
Le premier baiser est doux, suave, tendre, hésitant.
Parce qu'il vous l'a demandé avant...

Le premier baiser est fougueux, savant, sauvage, haletant...
Parce que vous en aviez envie tous les deux, en même temps...

Une étincelle pétille au regard et vous fermez les yeux pour savourer l'instant.

Vous gardez les yeux ouverts, pour vous repaître de l'être aimé, de son visage aux yeux clos, si fervente, si abandonnée, tellement...

Un même frisson vous hérisse, plus rien n'existe et vous perdez la notion du temps.
Les bouches se cherchent, frémissantes de désir, de vie,  simplement...

Une main à votre front rapproche, pour une mèche rebelle, pour du bleu, pour du vent.
Une main à la nuque se pose, pour la peau la plus douce, pour l'esprit au dedans.

Un élan irrépréssble vous rejoint, vous unit... Au diable les passants...
Vos corps succombent de tentation, d'être l'un à l'autre, pour jamais, pour demain, pour longtemps.

Mais ce n'est pas le moment.

Vos mains se frôlent, des lèvres vous caressent la paume.
Un bécot, en écho, à la veine, au poignet...

Et vous riez en dedans, parce que, l'un à l'autre, en esprit, en parlant, votre amour, vous vous l'êtes juré avant... pour jamais, pour demain, pour longtemps.

A vous mêmes, seuls, à vous deux.

Un je t'aime, moi, non plus, un aveu, au début, à mi lèvres, et si pour l'autre, ce n'était pas pareil? Et là vous tentez un pari, sur vous, même...

Et vous, vous êtes découverts, le même sourire... éblouissant.

Et vous riez en dedans, car collés l'un à l'autre, séparés de vêtements, debouts dans la foule,
vous avez joui en même temps, brièvement.
Non, comme des bêtes, mais en amants, pour demain, pour peut-être, pour jamais pour longtemps....

Parce que cet instant, chacun, l'avait caressé, rêvé sans y croire et pourtant...

Vos corps à l'unisson, tendront de plus belle, étonnés dans leur nudité de se trouver plus beaux, pour une plaisanterie, pour une attention... pour le réel...parce que vous vous aimez, simplement...

Pour la peau alanguie de caresses, pour des lèvres qui découvrent, qui s'affrontent et se lancent un appel, pour un sexe érigé, pour une fontaine en sommeil...

Et vous riez vraiment, car , nus, vous avez joui longuement,  en même temps, les larmes aux yeux ... et c'était comme une promesse... pour demain, pour peut-être, pour jamais, pour longtemps....

Par ce que se rejoindre au delà des caresses, prend du temps...
Prends du temps aux amants, de demain, de peut-être, de jamais, de longtemps....
Aux amants, de toujours, de peut-être, de longtemps, de demain,  de jamais...


*

Hors ligne Itteranum

  • 508
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : En accord.
« Réponse #1 le: 06 août 2016, 22h42 »
J'aime beaucoup ; balade (harangue) lancinante, musicale ... Ce type de jets "pour demain, pour peut-être, pour jamais, pour longtemps...." ou "de toujours, de peut-être, de longtemps, de demain,  de jamais... " ouvre à une dimenssion poètique à la fois triste, mélancolique, et d'un espoir lié aux destins acrobates ...

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 840
  • Auteur
Re : En accord.
« Réponse #2 le: 15 août 2016, 03h45 »
Merci pour ce crescendo pulsatif.
Oui, j'avoue, je salive !

Cette jouissance plurielle et à répétition me paraît néanmoins un peu suspecte (vous avez jouis:)