Bienvenue au coin du feu !
Bonjour Invité

Bienvenue au coin du feu !

  • 657 Réponses
  • 89991 Vues
*

Hors ligne pierre de silence

  • 910
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #650 le: 10 mars 2018, 12h04 »
sur la mer gelée
la trace des vagues de verre
effraie le pygargue empereur
chassé par le silence de cristal


cristal

*

Hors ligne Hermanoïde

  • 911
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #651 le: 10 mars 2018, 12h11 »
Au cristal de ton âme
je me voue
brillant
vibrant
tellement fragile

fragile...

*

Hors ligne pierre de silence

  • 910
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #652 le: 10 mars 2018, 12h34 »
sur l'aile fragile de ton épaule
je pose mes souvenirs
qui enchanteront
tes poèmes

poèmes

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #653 le: 11 mars 2018, 13h39 »
Travail à plein temps
Amour à temps partiel
Poèmes rapides


rapide(s)...

Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #654 le: 11 mars 2018, 17h52 »
La voie était rapide
En nutella fondu
Je me serais tondu
Pour être son bolide

*

Hors ligne Purana

  • 803
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #655 le: 11 mars 2018, 22h03 »

chocolat solide

nutella fondu
Diva, Jazz, Samba
Boléro, jota
Drôles de bolides
Machos bien tondus
Héros concurrents

Fête de la Reine


Reine...

*

Hors ligne Itteranum

  • 524
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #656 le: 11 mars 2018, 23h24 »
La Fosse aux Reines
Est partagée parfois
de Ragnar aux Patois
Par l'Un Comte, ou d'Artois

Du Duc ou Du Roi ?

Quand ici la Trouille
De Toujours à nourrit
En Sa Haine,
De Son Hainaut
Elle se souvient...
Du sang des Passereaux

*

Hors ligne pierre de silence

  • 910
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #657 le: 16 juin 2018, 09h42 »
Je reprends la main de ce coin du feu en espérant qu'il poursuive un long chemin.

je rêve du sang des passereaux
qui abreuvent mes souvenirs
dans le lointain
le château de mes ancêtres
élève ses tours meurtries
les douves desséchées
regorgent d'herbes que la folie
des assassins a repeintes en fauve
la reine
en dame blanche
promène ses longs voiles
dans les plus hautes tours
et
j'entends encore
la meute de son frère
la pourchasser
jour et nuit
dans la forêt maudite
je rêve du sang des passereaux
qui nourrissent mon histoire