Bienvenue au coin du feu !
Bonjour Invité

Bienvenue au coin du feu !

  • 461 Réponses
  • 94459 Vues
*

Hors ligne Mayavril

  • 613
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #25 le: 13 déc. 2015, 22h08 »
Aimer dans la soumission, en cœur ouvert sans couvercle
Cultivons le don, cadeau ensorcelant
Joie immense,  dame de compagnie
Reçue en récompense.

Pulvériser les réticences
Punaises vertes encombrantes
Concrétiser  l'abandon du volant de bonne conduite
S'en remettre au chaque jour, météo prévisible impossible.

Réticence


*

Hors ligne Itteranum

  • 506
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #26 le: 13 déc. 2015, 22h18 »
(aime beaucoup textes précédents)

Réticences

Somme toute qu'Est-ce
adaptée à situation certes
garantes de l'insoumission
times à la réflexions
truc pour la peur intérieure
celle qui bloque l'expression du cœur
mais aussi texte de loi,
elle écrit et s'en doit
ses lois du cœur, ses règles
réticences évitent les futur amers....

Mais...
(l'un de mes mots préféré, l'un des plus beau dans l'expression des intelligences....)

Amer

Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #27 le: 14 déc. 2015, 16h14 »
J’oscille
Entre
La tour d’Arundel
Et la tour de l’horloge

Entre ses deux amers
Se balance

Mon
Frêle
Esquif

J’azimute

Et je pointe
Le fort Saint Nicolas

Cette fidèle vigie

Sémaphore

Guide mes bords

Veille

Et dieu garde.

*

Hors ligne Itteranum

  • 506
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #28 le: 14 déc. 2015, 20h56 »
des bougies...:

placées une à une
en cercle, pas pentacle
de couleurs diverses
laisser flammes me lécher
maladroitement semble-t-il
elles lèchent ma peau
parfois je mets cire en manteau
la rougeur apparait
sur mes mains; un souhait
farder mon visage
d'une apparente sérénité...
donc à défaut; mes mains
compensation subtile au fard
de lendemains semblant certains...
Le gâteau est superbe...

Superbe

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #29 le: 14 déc. 2015, 22h22 »
perdu dans ses rêves
chevauchant sur
terres gastes
il oublie
désir et soupirs
où est l'unique
l'éternelle adorée
chantant à sa fenêtre
l'attente


attente


*

Hors ligne Itteranum

  • 506
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #30 le: 15 déc. 2015, 11h54 »
Dans l'attente de ses rêves
qu'il à la prétention d'oser réels
il coud les mots
au fil de l'aiguille
de l'épée parfois
s'en fait un manteau
pour les grands froids...

Froid

*

Hors ligne Itteranum

  • 506
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #31 le: 15 déc. 2015, 13h03 »
Perte de la flamme... ?
mais non... hiver seulement
elle est sous le manteau
juste à coté du cœur
et réchauffe les raisons
l'esprit... elle prépare la moison
de tous les bonheurs...

Bonheur

*

Hors ligne Mayavril

  • 613
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #32 le: 15 déc. 2015, 13h33 »


Bonheur

La flamme de la soie d'hiver
Entame mon souffle
Au bonheur la chance
Pagayant entre les ressacs des rancunes
Et les chûtes fracassantes en amour
Ses mille couleurs se chevauchent
Débordant celles de l'arc-en-ciel
Oh magnitude divine
Tu me combles de cette gratuité
Qui s'oppose au noir au blanc et au gris
Flamme ou soie d'hiver
M'enroule dans tes bras de poète.

Bras

*

Hors ligne Itteranum

  • 506
  • "Qui ne se bat pour l'Amour le voit passer"
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #33 le: 15 déc. 2015, 13h47 »
en mes bras
brassée par de douces pensées
le vent souffle doucement
les abîmes sur le coté
trop longtemps fréquentées
un regard à présent lointain...
sur leur fonds sans fin...
car le fil de la rivière lui est serein
la barque vogue chaloupe
traverse les hivers
les passagers s'étonnent
de cette douceur sans amer...
ils profitent du voyage...
les abîmes... ?
juste les anciens marécages...

voyage

*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #34 le: 15 déc. 2015, 19h30 »
Abriter mon cœur
dans le souffle d'un oiseau
pour ne pas brûler
sous tes ailes pures
et m'envoler
vers la lune bleutée
des soirs éternels


éternel

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #35 le: 15 déc. 2015, 21h43 »
ô cosmos
creuset de mes rêves
je t'atteindrai
et le souffle de l'oiseau
se posera sur mes yeux
et les arabesques de lune 
répandront
sur mes doigts d'étoile
l'éternelle légende

oui
j'attendrai
cosmos
que mes rêves nous unissent


unir

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #36 le: 17 déc. 2015, 07h27 »

sacré nom d'une pipe en bois
les fumées s'évaporent
volutes incontournables
d'un plaisir tabachique
plantant ses délices
subtiles
dans mes alvéoles
saturées

sature(r)

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #37 le: 18 déc. 2015, 06h23 »
portées par les arabesques
danseuses involontaires
des souvenirs
les émotions voyagent
sur le temps
passé présent futur
s'unissent
en une ode luxuriante
à la vie


ode






*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #38 le: 18 déc. 2015, 19h06 »
Inconnu des yeux
Dans un délire étoilé
Le cœur se libère




se libérer

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #39 le: 18 déc. 2015, 21h52 »

d'étoile en étoile
de nuage en nuage
de cœur en cœur
se libèrent
les interstices
de la vie

interstices



*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #40 le: 19 déc. 2015, 16h27 »
dans les interstices
de mes rêves
tu avances à pas feutrés
dans l'ouate chaude
de nos bras

*

Hors ligne Mayavril

  • 613
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #41 le: 19 déc. 2015, 21h38 »
Je me donne
Entre tes bras qui sonnent
Une fin sans mot de larme

Coule un torrent d'incertitudes
Émouvante platitude
Du quotidien
Païen

Incertain
Passager de toujours
Tu englobes notre vivre
Pour l'infini

Heure d'erreur
Tu dérapes sur la pente
De l'indésirable fente
Du glacier de l'effroi


Paîen

*

Hors ligne Mayavril

  • 613
  • Bonheur d'écrire et de partager !
Abat-jour
« Réponse #42 le: 20 déc. 2015, 13h59 »
L'abat-jour païen
Plié en quatre
Dégaine une flûte
Envoûtante
Sur bordure d'océan
À horizon incertain.

Le jour éteint par la nuit
N'a plus besoin d'être battu
À  mort. Le soleil a disparu.
La lune déteint sur la marre
Des jours errants.


Jour

Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #43 le: 20 déc. 2015, 19h47 »
Je ne sais pas si c'est le but original, mais ce texte me rend joyeux, presque hilare, merci Mayavril

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #44 le: 20 déc. 2015, 19h51 »

le jour enfui
la nuit fanée
les instants n'existent
que dans le hiatus
d'un désaccord aphone


aphone

Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #45 le: 21 déc. 2015, 09h54 »
Au coin du regard
Un combat effeuille
Atours oisifs
Or décomposé
Indolemment bafoué
Par l'Ire dissimulée

*

Hors ligne bleuterre

  • 423
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #46 le: 21 déc. 2015, 17h40 »
Détresse
des regards croisés
dans une gare de triage


gare

Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #47 le: 21 déc. 2015, 18h16 »
Gare aux hirondelles
Douces messagères
Qui d'un coup d'ailes
Déperlent
Les cristaux égarés

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #48 le: 21 déc. 2015, 21h53 »
flocons de souvenirs
où les cristaux se parent
d'abîmes
sur la lave
des volcans les images
s'incrustent en creux

la mémoire divague

divague(r)

*

Hors ligne pierre de silence

  • 883
  • Auteur
Re : Bienvenue au coin du feu !
« Réponse #49 le: 22 déc. 2015, 00h34 »

Lorsqu'à l'aube
Eugénie
ouvrit ses bras soleils
la biche s'enfuit
rejoindre l'ermite
caché dans l'autre monde


pareil aux silences des poiriers
fleuris de neige rose
l'ermite
s'endormit
au pied la biche fatiguée

fatigué(e)